L’idée de venir en aide aux plus démunis est avant tout un projet de couple. Depuis 2005 Anita et André Chevalley ont commencé à reverser une partie des profits générés par l’entreprise familiale à diverses Fondations, principalement genevoises.

Philosophie

 

Partant du constat que la misère et la précarité ne se trouvent pas nécessairement à l’autre bout du monde, ils firent le vœu de trouver la façon de contribuer à soulager la détresse qui existe aussi ici, en Suisse, à Genève, aux coins de nos rues.


La prise de conscience est née en 2003 avec la maladie du fondateur et s’est accélérée avec sa rechute grave en 2007. En réalisant le privilège qu’il y a à ne manquer de rien et à être en bonne santé, Anita et André Chevalley décidèrent de consacrer une partie de leurs moyens à plusieures œuvres, soigneusement sélectionnées.


Voulant être sûr que les fonds allaient essentiellement à ceux qui en ont réellement besoin, ils ont toujours attaché une importance considérable à la qualité et à la moralité des fondations qu’ils soutenaient.
C’est dans cet esprit que, rejoint par son frère Serge, André Chevalley a créé la fondation en 2014. Ses principes directeurs sont très simples :

 

  • Venir en aide aux personnes qui se trouvent dans le besoin ou en difficulté en raison de leur handicap physique ou mental;

  • Principalement en Suisse et à Genève;

  • Avoir le contrôle des fonds dépensés, suivre les diverses Fondations récipiendaires des subsides distribués;

  • Avoir le moins de frais de gestion possible, promouvoir le bénévolat de ses membres, assurer un reporting financier transparent;

  • Assurer à travers un engagement familial moral, la pérennité du financement de la Fondation.